Maux de dos, tensions, stress: les gym douces à la rescousse


Les gym douces: véritables alliées contre les maux de dos, tensions, stress


Si le manque de mouvement ou les postures adoptées trop longuement sont bien souvent à l’origine de tensions, maux de dos, de tête et autres douleurs, le confinement a mis un peu plus notre corps à rude épreuve. Renforcement profond, étirements, mobilité sont la clef d’un corps sans douleur et d’un esprit libéré. Pour ce faire, les gym douces constituent de véritables alliées.


Les raideurs de la vie quotidienne, la pratique sportive et les mauvaises postures contractent bon nombre de nos muscles. Avoir une routine quotidienne (une dizaine de minutes par jour) ou hebdomadaire (2 à 3 séances par semaine) de réveil musculaire, de mobilité, de stretching et de renforcement des muscles profonds peut aider à soulager les tensions accumulées au fil de la journée. Pas de panique, on peut retrouver tout cela en une même séance grâce aux disciplines de Pilates, de yoga, de stretching postural, de Body Zen et autres cours bien-être. « À la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV), on propose des séances bien-être multi-activités avec une dominante Pilates, yoga ou stretching », explique Séverine Vidal, cadre technique nationale. « C’est aussi l’occasion de prendre rendez-vous avec soi quand on a peu de temps pour soi ou que l’on a besoin d’évacuer tensions et stress. »

Les conséquences douloureuses de la position assise

En raison du confinement, du télétravail ou du chômage partiel, nos déplacements ont été réduits et notre liberté de mouvement restreinte. Cette limitation de notre corps engendre une perte progressive de contrôle neuromusculaire de certains muscles comme les fessiers, les abdominaux ou les rotateurs de l’épaule, dont les rôles dans notre posture et notre marche sont extrêmement importants. On parle alors d’« amnésie musculaire » lorsqu’un muscle est peu sollicité et que les connections nerveuses n’activent plus correctement cette partie du corps. Un muscle qui n’assure plus ou que partiellement sa fonction oblige le corps à pallier ces dysfonctionnements en sollicitant d’autres muscles. Cette compensation met le corps dans un état de tension permanente, qui peut conduire à des inflammations, des blessures et bouleverser l’équilibre du corps.


Les disciplines comme le Pilates vont travailler sur le contrôle neuromusculaire. En privilégiant la qualité des mouvements plutôt que leur quantité, on sollicite en priorité l’ajustement de notre posture (placement de la tête, de la colonne et du bassin), on renforce les muscles les plus faibles, on étire les plus toniques. À réaliser de façon consciente et précise, les exercices de Pilates renforcent tout le corps et notamment le centre : le transverse, les muscles profonds du dos et du plancher pelvien. Grâce aux exercices effectués en synchronisation avec la respiration, « le pratiquant apprend à connaître les forces et les faiblesses de son corps, et devient ainsi acteur de son bien-être», souligne Dominique Belotti, formatrice spécialiste Pilates et Techniques douces à la FFEPGV. Plus longs et plus spécifiques, les étirements du stretching, les asanas ou postures dans le yoga associés à la circulation de l’énergie dans le Body Zen, contribuent également à rééquilibrer la musculature, redonner de la longueur aux muscles et de la mobilité aux articulations. Ils permettent de retrouver une souplesse, de rééquilibrer le tonus musculaire et ainsi réduire les maux de dos et la fatigue générale.


Stress post-confinement : respirez !

La situation anxiogène de la crise sanitaire et l’isolement du confinement ont eu des conséquences psychologiques. Stress, colère, détresse, fatigue émotionnelle, troubles du sommeil et de l’humeur sont fréquemment observés. Les psychologues évoquent une augmentation de la prévalence de syndrome de stress aigu et de dépression. La pratique de gym douces comme le Pilates ou le yoga est un excellent moyen de lutter contre le stress et l’anxiété. Elles intègrent des exercices d’étirement et de relâchement qui amènent à un bien-être corporel. Tous les exercices sont réalisés en synchronisation avec la respiration et ont pour bienfaits de déconnecter avec sa journée et de se reconnecter aux sensations de son corps. Ils contribuent à améliorer la respiration et à abaisser le rythme cardiaque. En Pilates et en yoga, on se concentre sur ses ressentis, une bonne façon d’apaiser son esprit. « Le tout s’effectue par un ressenti de l’intérieur du corps vers l’extérieur », explique Dominique Belotti.

De nombreuses études ont mis en évidence les effets bénéfiques du yoga, notamment la diminution du niveau de stress, de l’anxiété, des risques de dépression et de l’humeur négative. Si certaines recherches se sont concentrées sur les bienfaits après une séance de yoga, une étude des chercheurs de l’université d’Adelaïde (2007) démontre également une amélioration de la qualité de vie après 10 semaines de pratique.

Pendant le confinement, la FFEPGV a lancé son dispositif Sport Santé Chez Soi afin d’assurer le bien-être de tous grâce à des séances en vidéo conduites par des animateurs formés à la FFEPGV. Sources : Élodie Sillaro pour la FFEPGV

https://www.docdusport.com


Vous pouvez aussi faire votre séance de gym douce au cabinet !


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout